Rolls-Royce Electric Luxury

Gear, Luxury, Videos · Par · 6 years

Durant le Salon de Genève au début de ce mois, Rolls-Royce a dévoilé la 102EX (Phantom Experimental Electric), première voiture de luxe électrique de la prestigieuse marque au Spirit of Ecstasy. Sa batterie lithium-ion de 71 kWh peut être chargée en seulement 8 heures, lui fournissant ainsi jusqu’à 200 km d’autonomie. À découvrir en photos et vidéo dans la suite de l’article… Prix non communiqué.

Partagez cet article !

7 réactions

  1. Horrible couleur et autonomie ridicule. Pourtant, je crois que c’est une des meilleurs initiatives que l’industrie automobile destinée à l’élite ai prise ses 50 dernières années. Donc, bravo Rolls Royce, même si ils ont des goûts de chiotte en terme de couleurs.

  2. Je ne l’aurai pas mieux dit !

  3. Il est important de rappeler que l’on parle d’un véhicule de plus de 2T, 200km d’autonomie pour un véhicule si lourd, énergivore de par ses équipements high-tech est un résultat assez honnête. Pour un premier jet c’est plus que sympa, il est clair que pousser l’autonomie à 400km sera un gros plus et permettrai de mettre la version V12 au rebu.

    La question étant, les propriétaires de ce type de véhicules sont-ils prêt à abandonner la noblesse d’une mécanique 12 cylindres?

  4. Max.d -> Oui, c’est bien 200Km quand on prend en compte toute les contraintes et tout, mais ça reste très peu comme autonomie. Tout ce qui compte c’est le résultats final, les contraintes qu’a le constructeur, je m’en balance, t’imagine même pas.

  5. 200 KM : Suffisant pour aller de l’hôtel au golf …

  6. Ca fait de la centrale nucleaire en vue………pour ma part je pense que les vehicules electriques ne sont adaptés que pour des engins legers destinés a de courtes distance et je pense que ca n’a guere de sens pour une routiere qui a une autonomie insuffisante et doit cependant charier une masse de batteries. D’ailleurs j’aimerais connaitre le poids.

    Pour moi c’est avant tout de la com, pour ma part je ne cede pas a cette mode de l’electrique sans me preocuper de toute la chaine: production d’electricité, production des batteries, rendemment global. A mon avis l’electrique ne fait que deplacer la pollution en l’augmentant car le rendement global est mauvais a cause des pertes electriques dues au transport et au stockage de l’electricité ainsi que les pertes d’energie dues au poids superieur du vehicule.

    En terme de rendement et d’ingenierie on ne fera jamais mieux qu’un hydrocarbure comme source d’energie embarquée (ormis energie nucleaire…), ce qu’il faut donc, c’est un hydrocarbure propre, hydrogene? biocarburants? L’hydrogene est difficile a stocker, il est assez dangereux, il est couteux en energie pour l’obtenir. Il n’y a rien a faire ce sont des lois physiques incontournables.
    Pour ma part je crois que la solution ce sont les biocarburant a base d’algues. Le carbone qui est rejeté a la combustion a ete prelevé dans l’atmosphere lors de la croissance des algues, c’est un cycle neutre sur le long terme pour l’atmosphere, la culture d’algues ne demande pas d’infrastructure tres complexe et pourrai etre locale, installée hors des zone agricoles, elle a un bon rendement potentiel. Le probleme c’est que ce n’est encore parfaitement au point ainsi le litre coute de ce fait tres cher et ce n’est pas rentable. Mais il y a des investissements fait dans ce domaine, j’espere qu’il aboutirons au succes car il y a mille parametres a mettre au point et l’on est sur qu’il y a une grosse marge de progression , j’espere que les les etats en ferons une cause planetaire avant la rentabilité (mais depuis que leur mission est de satisfaire les banques on se demande s’il faut attendre quelque chose des etats…) , ainsi on pourra laisser les hydrocarbures fossiles la ou il doivent etre: sous la terre. On pourrait meme comme pour les panneaux solaires installer des generateurs a algues sur les toits des immeubles ou des facades et imaginer avec un techno tres au point de grands reseaux de cultures d’algues completement integré dans l’urbanisation. Ce sont des algues de l’eau et du carbone qui babotent et font de l’huile avec bien sur toute une bio technologie a la clé pour faire fonctionner le systeme. Pour memoire la consommation mondiale de petrole represente un ecoulement continue a 10 km/h dans un canal de 25m de large et 2,30 de profondeur. C’est a dire 86,6 millions de barils par jour ou 5 milliards a l’année. Avec les algues il faudrait obtenir ce chiffre. Imaginons qu’une centrale a algue delivre un flux à 10 km/h soit 2,77 m/s par un tuyau de 5 cm de diametre, il faudrait 28 700 centrales dans le monde pour obtenir le flux necessaire. Soit en moyenne une centrale pour 5205 km2 de nos terres emergées. Ca ne parait pas completement fou meme si ces installations sont assez vastes.

    Ainsi avec tout le respect que j’ai pour cette grande marque automobile, j’invite Rolls Royce a nous faire un vrai projet, moins marketing et plus ecologique. Par exemple un vehicule qui stock le carbone emis pour son recyclage dans les centrales a alques……ou au moins son retrait de l’atmosphere, ca serait de la vraie ecologie. Il n’y aurait pas une solution technique?

  7. On est obligé de traîner le fil rouge ??


Écrire un commentaire